Étanchéité de la fondation d’un bâtiment

fondations maison 300x225 Étanchéité de la fondation d’un bâtiment

Les fondations de la maison

 Les fondations d’un bâtiment sont toujours en contact avec le sol. La nature du sol environnant a donc une influence directe quant à l’humidité de ces fondations. Il est donc nécessaire de prendre certaines mesures pour que de telles situations n’affectent pas le bâtiment. Pour avoir cette étanchéité, il est indispensable de réaliser des travaux d’imperméabilisation, mais il faut agir en fonction de la cause du problème qui se présente. 

La recherche d’humidité au niveau de la fondation 

La recherche de la trace d’humidité dans un bâtiment est assez facile si elle existe. Étant donné que les bâtiments sont en contact avec le sol, les recherches c’est doivent commencer à partir des fondations. Les premiers signes à chercher sont les traces de moisissures ou des efflorescences. 

Les endroits qui sont susceptibles de développer de tels phénomènes étant les parties basses des souterrains. En été, l’humidité peut aussi former des condensations qui sont des signes de taux élevé d’humidité. Il faut donc se pencher sur chaque détail. 

Les mesures à prendre 

Un taux d’humidité élevé entraine des problèmes sur le bâtiment, mais il ne faut pas oublier que c’est surtout pour les habitants que les effets seront les plus durs. On distingue trois types de travaux pour rendre une étanchéité optimale au bâtiment : 

  • L’imperméabilisation : c’est la procédure à mener lorsque la présence d’humidité est déclarée dans des parties du bâtiment. L’utilisation des matériaux élastomères sur les fissures est un moyen, mais il faut tout de même l’associer avec un bon système de drainage.
  • L’excavation : Avec ce système, l’eau sera attirée vers un trou qui est aménagé près des fondations.
  • Le drainage : c’est le système le plus utilisé pour lutter contre l’humidité. Avec l’utilisation des drains dans le sol, l’humidité ne parvient pas aux drains de fondations. Ce procédé donne de meilleurs résultats. 

Les fondations et la protection contre l’humidité 

Trois types de fondation sont généralement utilisés selon le type de terrain où le bâtiment sera érigé. C’est donc en fonction du choix de fondation que les mesures anti- humidité doivent être prises. 

-       La fondation superficielle : on y a recours pour les sols ayant des caractéristiques géo mécanique. Il s’agit en général de sols durs et secs. Étant donné qu’il y aura du béton à couler pour former la semelle, il y a donc contact permanent avec le sol. Une imperméabilisation pourrait suffire pour rendre les fondations étanches.

-       Les fondations profondes : celui-ci est utilisé pour les sols qui ne peuvent pas supporter la charge que représente le poids du bâtiment en construction. Il est donc nécessaire d’enfoncer des pointes de béton armé en profondeur afin de servir de supports à la fondation du bâtiment. Un tel procédé pourrait entrainer une remontée de l’humidité du sous-sol si bien qu’il est nécessaire de combiner le drainage avec l’imperméabilisation.

-       Les fondations semi-profondes : elle est utilisée lorsque le choix de la fondation profonde n’est pas nécessaire, toutefois, une fondation solide est indispensable. Pour ce faire, il faut creuser sur 3 à 6 mètres de profondeur avant de couler le béton qui servira de support.  Le contact avec le sol est donc plus important et assez profond. Le drainage et l’imperméabilisation et donc utile pour avoir une étanchéité sans faille.

Leave a Reply

Current month ye@r day *

Copyright © 2012 E-constructeurs. All rights reserved.