Les Français et la défiscalisation immobilière

defiscalisation 150x150 Les Français et la défiscalisation immobilière

Défiscalisation immobilière

Il existe différents types d’obligation fiscale dans le domaine de l’immobilier. Certaines personnes les considèrent comme des fardeaux les empêchant d’atteindre leur objectif de s’enrichir. Des dispositifs de défiscalisation ont été donc établis afin d’éviter toutes formes de contestations. La suite est prévisible : une grande partie des Français y sont intéressés.

Pourquoi tant d’intérêt ?

Bien que l’impôt sur le revenu ait existé depuis plusieurs centaines d’années, il n’a cessé d’être critiqué par les contribuables. Les contributions immobilières sont celles qui font le plus l’objet d’attaques.

En effet, pour les investisseurs, les taxes ne les permettent pas d’atteindre le résultat escompté dans le cadre de leur investissement. Pour les autres personnes, elles leur empêchent de gagner plus d’argents. Ainsi, dès que les dispositifs de défiscalisation ont été mis en vigueur, toutes catégories de personnes se sont réjouies, car leurs attentes ont trouvé une satisfaction totale, ou du moins partielle.

Les Français y s’intéressent, car la défiscalisation leur permet de faire des économies sur les contributions fiscales immobilières, et ce, sans enfreindre la loi. Aujourd’hui, cet intérêt ne cesse d’avoir plus d’ampleur. Mais quelles en sont les raisons ?

Depuis 2000, le nombre de contribuables pour toutes les taxes immobilières a connu une croissance importante. C’est le cas des personnes soumises à l’impôt sur la fortune qui a augmenté de 15,5 % entre l’année 1996 et l’année 2006. Et aujourd’hui, les contribuables à l’ISF sont estimés à plus de 470 000 personnes. Ainsi, il serait considéré comme injuste venant de l’État de ne pas baisser leurs contributions. D’où la prise des diverses mesures fiscales.

Dernièrement, de plus en plus d’investisseurs s’intéressent aux dispositifs de défiscalisation pour espérer en tirer le plus de profits possible en toute légalité étant donné que le marché de l’immobilier est en plein boom.

Les enjeux de la défiscalisation

Pour l’État, les lois de défiscalisation ont été établies dans le but d’optimiser l’administration de patrimoine de tous les Français. Une grande partie d’entre elles touchent le domaine de l’immobilier en ne citant que la loi Robien et la loi Borloo.

Les dispositifs Malraux, Girardin et Zone de revitalisation rurale ont aussi connu d’importants intérêts avec les statuts LMP et LMNP. D’autres lois de défiscalisation se portent sur les transferts de propriété par voie successorale.

Toutefois, ce n’est pas la totalité des Français qui se réjouissent de ces mesures fiscales. En effet, certains les classifient comme étant des dispositions favorables aux classes aisées. Ce point de vue sous entend qu’une grande majorité de la population concernée ne connaît pas les différentes conditions relatives à la défiscalisation.

Or, il est nécessaire de prendre en compte les éléments considérés pour leurs applications entre autres :

-          l’âge

-          le statut professionnel

-          le type d’investissement

-          la contribution fiscale annuelle

Savoir toutes les conditions liées à ces dispositifs permet de réaliser une gestion optimisée de son patrimoine. Une bonne partie des Français sait déjà vers qui se tourner pour ce faire : aux banques et aux cabinets de conseils.

1 Response to " Les Français et la défiscalisation immobilière "

  1. silver price dit :

    À noter : vous pouvez accéder à la défiscalisation en loi Scellier avec quelques milliers d’euros à placer, avec les SCPI Scellier .

Leave a Reply

Current month ye@r day *

Copyright © 2012 E-constructeurs. All rights reserved.