Le système du puits canadien

En choisissant un puits canadien dans une maison, il est possible de bénéficier une baisse de température de 5 à 8 °C lorsqu’il fait très chaud avec une minime consommation électrique. Il régularise la température par rapport à la saison. Mais pour qu’il soit efficace, il faut commencer par sa création.

Employer de manière passive l’énergie géothermique

systeme puits canadien 300x146 Le système du puits canadienLe fonctionnement du puits canadien est assuré par les tuyaux enfoncés dans le sol à une profondeur de 1 à 2 m. En effet, ses tuyaux ont pour rôle de rafraîchir l’air avant de pénétrer à la maison. Cette profondeur a été calculée pour profiter de la chaleur du sol pendant la saison d’hiver. Dans ce cas, l’air, qui est froid, est déjà chaud avant de passer dans les tuyaux.

Dans ce cas, le VMC n’aspire pas directement l’air venant de l’extérieur, c’est pourquoi il permet de bénéficier de l’économie de chauffage. Le principe est le même durant la saison d’été, mais à l’inverse. La température du sol est plus froide que celle de l’extérieur. C’est là que le puits canadien intervient pour modérer l’air pénétrant à la maison en profitant de la fraicheur de l’air du sol.

La conception du puits

Concevoir un puits canadien ne se fait pas simplement. Il demande beaucoup de paramétrage et de réflexion. Avant de commencer quoi que ce soit, il faut consulter un professionnel pour faire une étude thermique afin de déterminer les dimensions du puits. La détermination de la profondeur des tuyaux dépend du sol ainsi que la place disponible.

Le puits canadien a besoin de deux éléments :

-Les éléments extérieurs qui consistent à installer une borne de prise de l’air ainsi que les conduits extérieurs. Pour ce second, il faut prendre en compte sa qualité et les matériaux enfoncés dans le solpuit canadien illustration1 300x211 Le système du puits canadien

-Les éléments intérieurs comprennent le by-pass qui permettra de remettre la température de l’air selon la saison avec la prise d’air qui le compose. Il y a aussi le ventilateur d’extraction dont sa pose et sa dimension nécessitent une étude préalable par rapport à l’installation.

Installer le puits canadien

Pour faciliter l’installation, la préparation doit se faire dès la construction de la maison en prévoyant une gaine d’arrivée dans la maison et des tranchées dans le sol.

La première chose qu’il faut faire lors de l’installation d’un puits canadien, c’est de fermer les bouches d’aération qui se trouve au niveau des fenêtres. C’est pour économiser du chauffage puisqu’au lieu de prélever directement l’air de l’extérieur, le VMC aspire l’air dans le puits. Ensuite, l’installation du petit ventilateur d’aération dans la gaine d’un débit de 200 m3/h environ permet de rafraichir l’air. Il ne faut pas le mettre en marche que lorsqu’il fait chaud. Les traitements des condensats sont obligatoires, pour cela, il faut mettre un siphon.

Si les tuyaux en pleine terre sont raccordés, cela risquerait de causer une infiltration d’eau et la pénétration du Radon ou du gaz cancérigène dans la maison par le puits canadien. Il est donc recommandé de mettre en place un tuyau en rouleau de 25 m.

comment closed

Copyright © 2012 E-constructeurs. All rights reserved.